Il était une fois  l’histoire de mes sauces & condiments..

Un jour, je recevais à dîner mon ami Xavier et son épouse Sylvie; et là révélation… Xavier me dit: « Davonn, tes sauces sont à tomber par terre. Pourquoi tu ne les proposerais pas en support d’accompagnement culinaire pour des néophytes comme moi qui ne savent pas cuisiner? »

Et bien, à partir de ce jour là, je me suis mise à tester, conditionner et fabriquer des pots de sauces « maison » et cela m’amuse, car aujourd’hui le terme que l’on emploie après les avoir goûtées est « cette sauce, c’est une tuerie!!!« .

Ce cher Xavier, depuis il m’aide pour mes supports de communication et les pots que vous allez voir, et bien c’est lui qui leur donne le plus bel écrin…

 

SAUCE FRAÎCHEUR THAÏ

Sauce Fraîcheur ThaïCette sauce Fraîcheur Thaï, je l’appelle ma sauce « magique » car elle donne énormément d’émotion à tous ceux qui la goûtent. Ils en sont même tellement amoureux que je dis toujours que pas mal des mes amis me tortureraient pour en avoir la recette. Et bien, pour une fois, je vais la jouer « perso » et garder ma recette secrète. On vous l’a donné vous, la recette du Nutella???

Mariage de citron vert ou d’agrumes, d’ail et de quelques autres ingrédients qui en font son mystère, cette sauce légère et subtile en bouche est délicieuse car très fraîche et peut s’accommoder aussi bien avec des crustacés, crevettes, gambas, Saint Jacques qu’avec une salade d’émincés de poulet ou de bœuf à la citronnelle.

Elle est déjà utilisée par des amies également dans leur salade de roquette, d’endives ou de carottes ou dans leur tartelette de légumes croquants à la place de leur vinaigrette classique.

Pour moi, elle accompagne parfaitement mes Sushrolls, mon Bo Bun revisité, mes nems thaï et le fameux Nam Tok, bœuf braisé au galanga et à la citronnelle sur lit de fruits exotiques.

 

SAUCE SUKI YAKI

Sauce Suki YakiJ’ai perdu mon père avant de lui demander sa recette de cette sauce en principe utilisée pour la fondue thaï. Cette recette m’a donc finalement été transmise par une des amies de Mehing (ma maman): Tata Vann.

J’adore cette sauce Suki Yaki  car j’y mets énormément de choses pour la parfumer. Elle possède un goût merveilleux, une texture et une coloration géniales.

Je l’ai détournée pour l’utiliser aussi bien comme marinade dans mes viandes (bœuf, poulet, veau) que dans mes poissons (cabillaud, saumon, gambas, crevettes, Saint Jacques) soit pour un bouillon ou en grillades.

Pour faire des noddles de riz sautées et légumes au wok, elle est super également.

Ma sauce Suki Yaki est réalisée à partir de poudre de sâté, pâte de soja rouge, cacahuètes et crème de coco.

 

SAUCE SATAY

Sauce SatayCette sauce, je la dédie à un de mes amis Jean Philippe, se méfiant des sauces pimentées et persuadé que je mettais du piment partout (car j’en suis, je l’avoue, une inconditionnelle). Et bien non… Il m’a donné la certitude qu’elle était top avant que je n’en fasse la dégustation à la Cave de Jules lorsqu’il m’a déclaré: « si tu la fais, je te l’achète ». Chiche?

Intuition vérifiée puisqu’elle y a fait un carton et s’est écoulée comme « des petites sauces Satay ».

Mon secret, pour rendre cette sauce très douce et parfumée, c’est d’y rajouter de la citronnelle émincée finement ainsi que ma sauce tamarin maison.

Elle accompagnera parfaitement vos grillades (ça tombe bien, nous sommes en pleine période « soleil & barbecue ») et se mariera superbement à vos Saint-Jacques juste poêlées ainsi qu’avec des gambas et crevettes. Ou tout simplement, en apéritif avec des crudités.

Le voyage Thaï est assuré, faites moi confiance.

 

TAPENADE DE TOMATES CERISE & CORIANDRE THAÏ

Tapenades TomatesSoyons franche et autant le dire tout de suite, cette recette de ma maman ne fait pas encore l’unanimité. Elle est présentée d’une façon assez soft, c’est-à-dire plutôt douce avec uniquement de la coriandre.

Et je ne l’ai pas encore repensée, mais j’avais déjà imaginé lui apporter une touche plus segmentante et plus « punchy » avec du combava.

Cette idée m’avait trotté dans la tête depuis j’avais dîné chez des amis (dont la maman est malgache – Franck, tu te reconnaitras…). J’y avais goûté une sauce piquante justement avec des tomates et du combava.

Donc, promis, je la retravaille très bientôt, je la teste sur des amis volontaires et dès qu’ils en « tombent à la renverse », je vous la propose…

 

CAVIAR D’AUBERGINES & CORIANDRE THAÏ

Caviar AuberginesJ’ai toujours été fan de l’aubergine thaï et je l’utilise énormément dans ma cuisine.

Il était donc logique que j’en fasse aussi une recette type caviar d’aubergines que nous connaissons. Sur cette recette, j’ai fait extrêmement confiance à Mehing puisque c’est un plat qui vient de sa famille et qui est très typique du Nord de la Thaïlande. D’ailleurs, là-bas, ils le font hyper pimenté et le mangent avec du riz gluant.

Le secret de Mehing, c’est qu’elle fait d’abord griller (limite brûler) les aubergines et ses autres ingrédients au four pour préparer sa recette. C’est ce qui lui donne son goût. La fraîcheur en bouche est apportée à la fin par la coriandre fraîche émincée.

Excellent sur du pain grillé ou en accompagnement de vos plats.

Et si vous voulez faire comme les vrais thaï, dégustez le avec du riz gluant.

 

TAPENADE DE GINGEMBRE & CITRONNELLE

Pour les grands fans de gingembre, elle est carrément « à tomber par terre ».

Elle m’est précieuse car j’ai mis des mois pour réussir à avoir le secret de fabrication de cette recette.

Rappel de la petite histoire: « Un jour que je déjeunais chez ma maman, celle-ci me fait goûter à son « tiao mac kring » (traduction: sauce gingembre); et là, j’imaginais parfaitement toutes les recettes possibles et imaginables! » Je lui demande alors gentiment cette recette et elle me rétorque: « Ce n’est pas moi qui l’aie faite, c’est Tata Vonne« . « Et bien, tu lui diras que j’adore » ai-je répondu.

Une semaine plus tard, on sonne à ma porte et, surprise, c’était Tata Vonne qui m’apportait un pot tout neuf. De fil en aiguille, elle a pu me transmettre sa recette mais j’ai du patienter 6 mois…

Tapenade GingembrePartant de là, ce n’était pas gagné puisque je ne savais pas vraiment si cette recette allait plaire; le gingembre étant vraiment piquant et très présent.

Je l’ai donc retravaillée différemment en rajoutant d’autres ingrédients afin d’atténuer le caractère du gingembre et le résultat est vraiment bluffant!!! Pour une sauce à priori segmentante, nous étions déjà en rupture au bout de deux heures lors de notre Grande Dégustation chez Jules.

C’est ce qui me fait changer d’avis afin de vous la proposer en version tapenade thaï. Elle s’accommode en apéritif sur du pain grillé ou en accompagnement de vos viandes blanches ou sautés de bœuf. Mon secret à moi, c’est de l’utiliser en marinade de mon carpaccio de poulet que je fais juste sauter au wok.

Une petite anecdote pour finir: Un jour, la maman de mon amie Virg, vient lui rendre visite avec ses pains ronds maison. Je passais par là par hasard avec ma tapenade et, tout naturellement, nous l’avons essayée sur ses pains tout chauds. Un vrai régal!!! Virg m’a avoué par la suite que ses parents, qui passaient la semaine chez elle, avaient été drôlement de bonne humeur. L’effet gingembre, je crois…